La Vallée Sacrée

Publié le 31 Octobre 2015

La Vallée Sacrée

Après un trajet de 7h en bus depuis Puno, nous posons nos bagages à Cuzco, capitale de l’empire Inca. Idéalement située, elle va nous servir de camp de base pour pouvoir rayonner dans la région. En plus, elle est plutôt sympa, je crois que l’on va y rester un moment…

Nous ferons un article sur Cuzco prochainement, en attendant place à la vallée sacrée des Incas.

La vallée sacrée se compose de 4 principaux sites : Pisac, Ollantaytambo, Moray et Chinchero. On y inclut également un cinquième site (qui n’a cette fois-ci rien à voir avec les Incas): les salineras.

Les deux sites les plus importants sont Pisac et Ollantaytambo, nous les faisons dans la même journée et servent de parfaite mise en bouche au Machu Picchu que nous ferons le lendemain. Nous avons un véritable coup de cœur pour Ollantaytambo, d’une car nous ne nous y attendions pas (le routard n’avait mis que deux étoiles et nous n’avions jamais vu de photos) et de deux car la luminosité était idéale (visite au coucher du soleil). D’un point de vue plus historique, Pisac est un site religieux alors qu’Ollantaytambo est une forteresse. Les deux sont construits à flanc de montagnes, et possèdent des terrasses d’agricultures. J’arrête là pour la description, après Lucie va dire que je fais encore trop guide…

Au lendemain du Machu Picchu, nous terminons notre visite de la vallée sacrée par Moray, les salineras et Chinchero. Il ne fait pas très beau, on a même de la pluie. Autant dire qu’après ce qu’on a vu les deux jours précédents on est moins enthousiaste. Dommage, car ces sites présentent tout de même un certain intérêt. Moray, de par ces terrasses circulaires, véritable centre de recherche agricole Inca. Les salineras, de par leur localisation, du sel en pleine Cordillère des Andes ce n’est pas commun. Et Chinchero, de par son charme, avec son église blanche situé au pied de terrasses Incas.

Rédigé par Antoine

Publié dans #Pérou

Repost 0
Commenter cet article