Machu Picchu

Publié le 1 Novembre 2015

Machu Picchu

Nous prenons le train de 21h à Ollantaytambo (oui cette ville est imprononçable), nous arrivons à 22h45 à Aguas Calientes, la ville du Machu Picchu. L’hôtel est parfait, mais nous n’y resterons que quelques heures. Levés à 4h30, la file d’attente pour les bus est déjà longue, nous arrivons sur le site du Machu à 7h. Cela en vaut la peine car nous sommes tous impressionnés par l’immensité du lieu. Pour la petite histoire, le Machu a été découvert en 1911 après plusieurs siècles d’oubli. L’histoire du lieu est incertaine, résidence de l’empereur ou sanctuaire religieux ? Ce qui est sûr c’est qu’il s’agit d’une des sept nouvelles merveilles du monde. Nous nous baladons, les yeux grands ouverts, les appareils photos dégainés. Non seulement le site est bien conservé mais en plus les montagnes qui l’entourent le mettent sur un piedestal. Pour couronner le tout une petite brume s’immisce, provoquant une atmosphère mystérieuse. Bref, vous l’aurez compris nous sommes conquis. A 10h, nous partons Papa, Antoine et moi, pour l’ascension du HuaynaPicchu (la montagne en Pic que vous voyez derrière les ruines). 45 min de montée abrupte avec des marches raides et sans garde fous, la fréquence cardiaque est au max et le souffle est court mais le panorama est tellement beau que nous en oublions les souffrances. Notons tout de même que Antoine et Maman ont dû faire face à une attaque massive de mosquitos (des mini moustiques féroces), leurs mains en portent encore les stigmates une semaine après.

Rédigé par Lucie

Publié dans #Pérou

Repost 0
Commenter cet article