Sud Lipez - Salar d'Uyuni [3/4]

Publié le 11 Décembre 2015

Sud Lipez - Salar d'Uyuni [3/4]

Troisième journée ; journée de « transition » avant le salar d’Uyuni. Le premier soir, nous devions choisir entre deux parcours pour cette journée. Nous avons choisi celui qui nous semblait le plus diversifié.

Nous partons de nouveau à 7h30, après avoir mangé des pancakes tellement rêvés la veille (merci encore Giorgio de t’être levé à 4h pour nous !). On se dirige tout d’abord vers un lieu mystérieusement appelé sur la carte « Italia Perdido ». Ce sont en fait des ensembles de roches sédimentaires découpés aux formes étranges. Les couleurs sont très belles au matin, et il est très agréable de se promener autour. Il est également possible d’escalader quelques blocs pour jouir d’une meilleure vue ; chose que nous n’hésiterons pas à faire ! Lucie monte même guidée par Concepción au sommet d’un des plus hauts.

Nous poursuivons ensuite notre route vers une première lagune où nous pouvons de nouveau voir des flamants roses, trois espèces différentes y vivent. C’est joli mais un peu semblable à hier. Ce qui ne le sera pas c’est la seconde lagune nommée Negra. On y accède à pied par un sentier de 20 minutes. La laguna Negra comme le laisse présager son nom possède des reflets noirâtres. Ce qui la rend si jolie est son emplacement entre les pâturages où vivent des lamas, et les massifs rocheux aux teintes ocre. Le mélange des couleurs est vraiment bluffant. On reste un moment à profiter du lieu et après une dizaine de minutes nous avons la chance d’apercevoir des condors. C’est inédit pour nous et vraiment incroyable puisqu’il est très rare de les voir par ici. Nous ne boudons pas notre plaisir !

Avant le déjeuner, un dernier arrêt nous attend ; le canyon Anaconda. Je le trouve très impressionnant, au moins du niveau de celui de Torotoro. Il est peut-être moins profond, mais en bas serpente une rivière bleu et verte qui lui donne beaucoup de charme. J’adore. Nous rentrons dans la voiture et nous nous disons que cette journée de transition n’en est vraiment pas une ! Après manger il n’y aura plus qu’un seul arrêt au village de Julaca qui est traversé par une voie ferrée. L’ambiance fait penser aux films de Sergio Leone. Nous nous rendons enfin à notre hôtel par un désert où on va vu des mirages, le salar d’Uyuni n’est plus très loin... Il reste encore un peu temps avant le coucher du soleil. Avec notre équipe, nous décidons de monter vers un mirador, pour en profiter, une salta (bière argentine) à la main !

Cette troisième, et avant dernière journée, fut inattendue et aussi très diversifiée en termes de paysage. Nous ne regrettons en rien notre choix d’itinéraire, surtout que celui-ci ne fut emprunté par aucune voiture ou presque. Demain, dernier jour en Bolivie, nous serons sur le salar d’Uyuni !

Rédigé par Antoine

Publié dans #Bolivie

Repost 0
Commenter cet article