Bora Bora

Publié le 21 Février 2016

Bora Bora

Nous quittons l’île de Pâques en début de soirée pour prendre un vol direction Tahiti, 6 heures d’avion permettent de rallier les deux îles. Avec le décalage horaire nous arrivons à minuit à Tahiti et nous reprenons un vol à 8h pour Bora Bora, nous dormons donc à l’aéroport sur des fauteuils.

La Polynésie Française c’est 118 îles formant 5 archipels sur une surface aussi vaste que l’Europe. Pour nous ce sera l’archipel des îles de la Société. Bora Bora est considérée comme l’une des plus belles îles du monde et on comprend rapidement pourquoi, c’est encore plus beau que ce qu’on avait osé imaginer. Située à 260 km de Tahiti, elle s’est fait connaître au 20ème siècle avec l’installation de la base militaire américaine après l’attaque de Pearl Harbour, ils restèrent 5 ans et laissèrent une empreinte importante dans l’histoire de l’île. Maintenant Bora Bora est exclusivement tournée vers le tourisme de luxe. L’île est dominée par deux sommets et un lagon aux couleurs exceptionnelles ce qui fait d’elle « la perle du Pacifique ».

En début de matinée nous débarquons sur un Motu de Bora Bora, de l’avion on aperçoit le lagon aux eaux turquoises, c’est incroyable. Un seul bémol, la pluie… Nous prenons un bateau qui rejoint le centre de l’île. Nous sommes accueillis par Daniel chez qui nous logeons. On comprend vite que la pluie joue sur son humeur. Alors que nous rêvions de cocotiers, sable blanc et vahinés, en dix minutes de voiture (le temps d’arriver au logement), il nous casse le moral. Il n’y aurait rien à faire avec ce temps à part regarder son super écran plat… Autant vous dire qu’on ne se laisse pas abattre et qu’on trouve une occasion en or : réserver pour déjeuner dans un hôtel de luxe qui a son Motu privé et bénéficier de l’hôtel gratuitement toute la journée. A peine arrivés, on repart en bateau et on profite d’une plage magnifique donnant directement sur le lagon. Certes c’est nuageux mais l’eau est magnifique, les pilotis nous font rêver et on dégaine masques et tubas pour observer les poissons dans la nurserie corallienne. Il n’y a presque personne, on alterne donc entre bronzette, kayaks, snorkelling et pause restau, quoi qu’en dise Dani on s’éclate !

Nous restons 3 jours sur Bora Bora, l’île est petite alors le programme c’est farniente. Le lendemain soir Daniel fête ses 66 ans avec famille et amis et nous y convie. Nous prenons part à une soirée typiquement polynésienne, le repas est somptueux : champagne, carpaccio de poissons, langoustes, gâteau à la mangue et j’en passe… La gentillesse des polynésiens n’est pas une idée reçue, alors que nous ne connaissons personne, ils nous intègrent totalement à la fête et nous posent pleins de questions, ils échangent sur leurs habitudes de vie et leurs coutumes, le tout au son du ukulélé, le chant et la danse étant très présent dans leur vie quotidienne. Nous passons une très belle soirée à l’image de ces 3 jours. Nous sommes émerveillés devant tant de beauté. Demain nous prenons un nouveau vol pour notre deuxième île de l’archipel : Moorea.

Rédigé par Lucie

Publié dans #Polynésie Française

Repost 0
Commenter cet article