Raiatea

Publié le 1 Mars 2016

Raiatea

Raiatea est la troisième île de notre parcours polynésien. C’est la plus grande de l’archipel des îles sous le vent et aussi sa capitale. Elle possède tout comme Bora Bora et Moorea un lagon qu’elle partage avec Tahaa, l’île vanille qui lui fait face. Raiatea est connue pour être l’île « sacrée » car elle possède le plus grand marae de polynésie : le marae de Taputapuâtea. Le président Hollande y a d’ailleurs fait un passage lors de sa visite d’état la veille de notre arrivée.

Nous arrivons à Raiatea en soirée, avec deux heures de retard sur l’horaire prévu à cause des conditions météorologiques qui se sont dégradées. Une tempête tropicale modérée serait en formation sur les australes et affectent les îles de la société, son prénom YALO. Claudine, la gérante de notre pension nous accueille chaleureusement et nous confirme ces informations. Pas abattus, nous décidons tout de même de louer une voiture le lendemain pour aller visiter le marae et faire le tour de l’île. Malheureusement comme prévu le temps n’est pas de la partie. Je passerai une bonne partie de la matinée à conduire sous une pluie diluvienne. Une accalmie nous permet quand même de visiter le marae dans des conditions acceptables. Il se compose de plusieurs sites religieux formés de pierre volcanique posés sur un socle ; l’ahu. C’est intéressant mais pas aussi impressionnant qu’on pouvait l’imaginer.

Le deuxième jour, le temps est meilleur. Nous en profitons pour utiliser les vélos mis à disposition par la pension pour aller visiter Uturoa, la seule ville de l’île qui possède un marché et une marina. Nous montons également au mont Tapioi qui domine la ville et d’où nous avons une vue imprenable sur Tahaa et le lagon. Malgré les nuages la vue est magnifique et nous pouvons apprécier la palette de bleu du lagon. Nous apercevons même Bora Bora au loin. Nous ne pouvons par contre pas apercevoir Maupiti, visible uniquement par temps très dégagé, l’île que nous rejoindrons demain. En soirée, nous commandons au traiteur du coin des spécialités polynésiennes, le tartare de thon et le poisson cru à la tahitienne.

Rédigé par Antoine

Publié dans #Polynésie Française

Repost 0
Commenter cet article