La Côte Ouest de l'Île du Sud

Publié le 29 Mars 2016

La Côte Ouest de l'Île du Sud

Suite à notre découverte du Nord de l’île, nous descendons vers le Sud par la côte Ouest. Deux étapes importantes nous attendent, le parc national de Paparoa, connu pour ces formations géologiques et le parc national Westland Tai Poutini connu pour ces glaciers. Les distances sont importantes, nous passerons donc plusieurs heures dans la voiture pour les rejoindre. Heureusement les paysages sont magnifiques et les routes sinueuses ce qui permet d’éviter toute monotonie.

Premier jour, première étape, les formations géologiques Punakaiki Rocks du parc Paparoa. Ce sont d’étranges formations géologiques formées par l’érosion. Le résultat, qui ressemble à un empilement de pancakes, est plutôt atypique mais réussi, nous avons de plus un grand ciel bleu qui les met bien en valeur. Le site est par contre très touristique puisque facile d’accès et sans difficulté physique. Il n’empêche nous apprécions le lieu. Nous voyons au loin les sommets enneigés que nous approcherons demain. Le Pacifique est une nouvelle fois bien agité ce qui nous captive de longues minutes avant de reprendre la route direction Greymouth, notre lieu de nuitée. Nous visitons cette ville sans grand intérêt rapidement avant de rejoindre notre backpacker du soir. Nous y passerons un agréable moment à écouter une jeune femme jouer du piano.

Deuxième jour, deuxième étape, les glaciers Franz Joseph et Fox du parc Westland Tai Poutini. Nous décollons à l’aube, il y a deux heures de route depuis Greymouth et nous voulons éviter les cars de touristes. Il est 9h30 quand nous débutons la petite balade qui nous permet d’accéder au pied du glacier Franz Joseph. On a beau avoir vu le Perito Moreno, les glaciers on trouve ça toujours grandiose. Celui-ci ne déroge pas à la règle même s’il connaît un net recul ces dernières années, le réchauffement climatique ce n’est définitivement pas un canular. En plus, nous sommes presque seuls devant ce géant perché sur la montagne. Parfait !

On enchaîne ensuite vers le second glacier du parc, le glacier Fox situé à une vingtaine de kilomètres plus au Sud. Au passage nous prenons notre premier autostoppeur. Nous en avons maintes fois fait, c’est à notre tour maintenant de rendre la pareille. Le glacier Fox est lui aussi accessible par un sentier facile d’une demie heure, nous y arrivons pour midi et y piqueniquons. Nous le trouvons aussi impressionnant que le premier même si il est moins côté.

Pour finir cette journée bien remplie, nous nous rendons au lac Matheson situé non loin. Ce lac est connu dans tout le pays car c’est ici qu’a été prise « la vue des vues », photo qui a longtemps servi pour la promotion du tourisme en Nouvelle-Zélande. Par temps clair, le Mont Cook, qui est le point culminant de l’île se reflète parfaitement dans ses eaux. Malheureusement pour nous, le ciel est nuageux et nous ne pourrons pas le vérifier. Il n’empêche, la ballade s’avère agréable et est un bon moyen de finir notre découverte de la côte Ouest.

Rédigé par Antoine

Publié dans #Nouvelle-Zélande

Repost 0
Commenter cet article