Sur la route dans le Queensland

Publié le 8 Mai 2016

Sur la route dans le Queensland

Nous partons de Noosa en milieu d’après-midi et roulons un peu avant de chercher un camping. Nous en choisissons un au hasard dans notre guide, et mettons pour une fois peu de temps pour le trouver. C’est pour nous le camping parfait, il n’y a presque personne, nous sommes perdus au milieu de la nature avec une vue dégagée, et les installations sont réduites au strict minimum mais propres. Cerise sur le gâteau, il y a un bar, alors on s’achète deux bières et on profite du magnifique coucher du soleil sur nos chaises. What else ? (même pas un nespresso)

Le lendemain, nous rejoignons Hervey Bay, c’est d’ici que partent les excursions pour Fraser Island, la plus grande île de sable du monde. Nous avons décidé d’en faire l’impasse faute de temps, d’argent et de réelle envie. Mais nous sommes tout de même curieux de découvrir cette baie et de voir l’île (même de loin), alors nous filons à l’i-site pour avoir plus d’informations. La grand-mère qui nous accueille nous conseille une promenade le long du front de mer, pas de chance la route est totalement en travaux ce qui la rend impossible. Merci mamie ! On ira voir la jetée près du port et repartirons assez rapidement un peu frustrés d’avoir perdu notre temps pour ça. La suite de la journée sera consacrée à la route. Nous dormirons sur une aire de repos au milieu des camions. Un peu moins bien qu’hier…

A peine le soleil levé que nous repartons, direction les plages au Nord de Mackay pour un petit déjeuner sur la plage ! Il n’y a personne, juste le bruit des vagues pour nous accompagner. Nous apercevons au loin les îles sud de l’archipel des Whitsunday. Nous irons sur l’une d’entre elles demain, en attendant on continue vers le cap Hillsborough pour faire une petite balade. La végétation a vraiment changé depuis Brisbane, il y a des plantations de canne à sucre un peu partout aux abords des routes et des cocotiers sur les plages. On est définitivement arrivés dans le climat tropical. En espérant avoir un peu plus de chance que pour la Polynésie ! La plage du cap Hillsborough est très jolie à marée basse, on s’y balade puis montons sur une montagne qui la borde pour avoir un point de vue. Le bleu de l’eau se mélange au vert de la forêt tropicale, c’est vraiment chouette. Nous nous rendons ensuite tranquillement à Airlie Beach et y passons la nuit.

Pour aujourd’hui nous avons prévu une petite croisière dans les Whitsunday Islands, c’est un archipel composé d’une dizaine d’îles. La plus connue est l’île de Whitsunday. Sa plage principale, la Whitehaven Beach, a été élue la plus belle plage d’Australie et la 9ème plus belle plage du monde. C’est donc avec impatience que nous embarquons au petit matin pour s’y rendre. On passe auparavant autour d’autres îles de l’archipel ce qui nous permet d’apprécier la traversée. Une fois sur place on comprend sa notoriété. 7km de sable blanc, une eau turquoise et une forêt tropicale luxuriante derrière. En plus, du fait de son éloignement elle est presque déserte. Ca a de la gueule ! Nous en profitons pendant deux bonnes heures avant de reprendre le bateau. Au retour, nous passerons au bord de nouvelles îles. Mais le vent s’est levé et il y a beaucoup de houle. Ça secoue ! Pour éviter d’être malade on se rend au fond du bateau ou il y a moins de roulis. C’est plutôt efficace comme solution mais je termine trempé, aspergé par les différentes vagues. Nous profiterons ensuite de l’après-midi pour se balader le long de la promenade d’Airlie Beach. Nous verrons ahuri une tarentule énorme se faire tuer par un insecte tout aussi gros.

Rédigé par Antoine

Publié dans #Australie

Repost 0
Commenter cet article