Ubud

Publié le 27 Mai 2016

Ubud

Nous partons en début de matinée pour la seconde destination de notre parcours balinais, Ubud. Ce charmant village situé au cœur de l’île reste malgré l’afflux touristique une étape obligatoire lors d’une visite sur l’île. L’atmosphère décontractée y est très agréable et sa situation centrale est idéale pour la découverte des rizières et temples environnants.

Après une première après-midi à s’imprégner de l’ambiance de la ville, de son marché et de ses petits temples, nous partons le lendemain matin découvrir la célèbre « monkey forest » (forêt des singes). Une colonie de macaques a élu domicile dans cette forêt situé au bord de la ville. Les singes même si ils sont moins agressifs qu’à Uluwatu reste néanmoins des animaux sauvages alors avec Paul nous sommes vigilants, pas intérêt de sortir un gâteau !

Trois temples se trouvent dans la forêt donnant des airs de films (style Indiana Jones) au lieu. Les statues de dragons, de varans et de personnages mystiques renforcent cette impression. C’est vraiment plaisant de s’y balader tout en regardant les singes jouer entre eux ou avec les touristes (certains n’hésitent pas à grimper sur la tête de leur visiteur d’un jour).

Après une sieste bien méritée nous repartons l’après-midi faire une petite balade sur les crêtes de Capuhan, aux environs proches d’Ubud. Nous découvrons pour la première fois les fameux paysages de rizière de l’île. Avec la lumière déclinante c’est magnifique. Plus que les plages de Kuta, c’est ça qu’on vient chercher à Bali

Nous resterons encore deux jours à Ubud, l’un où nous ferons une excursion à la journée dans les environs (voir le prochain article) et un autre où nous profiterons juste de l’ambiance de la ville et d’un spectacle de danse traditionnelle (de legong pour les connaisseurs).

Rédigé par Antoine

Publié dans #Indonésie

Repost 0
Commenter cet article