Amed

Publié le 5 Juin 2016

Amed

Amed est notre quatrième lieu de villégiature sur Bali après Kuta, Ubud et Lovina. Plus qu’un village a proprement parlé, ce nom englobe 10 km de côtes au Nord-Est de l’île. Notre B&B est situé un peu en rentrait au beau milieu des rizières et possède une vue privilégiée sur le volcan Agung, le point culminant de Bali. Il y a moins de circulation et nous ressentons très rapidement la tranquillité de cette partie de l’île. Cela fait du bien après la frénésie du Sud.

Pour notre premier soir à Amed, nous sommes partis découvrir la plage de sable noir au coucher du soleil. Celle-ci n’est malheureusement pas très propre et n’invite pas à la baignade. Il n’empêche c’est agréable de s’y balader quand les températures se rafraichissent et que le soleil décline. Nous prenons un verre sur la plage alors que Paul se fait plein d’amis balinais. Ils ont l’air de bien aimer ses petites joues.

Le village est, outre ces paysages de rizières, connu pour ces spots de snorkelling et de plongée. Afin d’en faire plusieurs et d’accéder aux plus éloignés, nous avons loué deux scooters le temps d’une journée. Paul est dans le sac à dos derrière Nico et devant Hélène, Lucie est derrière moi. Cela fait très longtemps que je n’en ai plus fait alors il faut se remettre dans le bain. Mais une fois les sensations retrouvées, c’est un vrai plaisir de circuler sur la petite route du bord de côte, au guidon d’un scooter, le véhicule emblématique de l’Asie.

Après une quinzaine de minutes, nous atteignons notre premier stop du jour au niveau de la plage de Jemeluk. On met nos masques et tubas et c’est parti pour notre première sortie snorkelling sur Bali. Nous ne sommes pas déçus, les poissons sont nombreux, la visibilité excellente et les coraux multicolores. Nous y allons à tour de rôle et profitons du spectacle. Paul ne nage pas encore parfaitement alors pour lui c’est seulement bac à sable et baignade (et il adore ça !). Nous y resterons jusqu’à midi avant de manger dans le warung où nous avions pris les transats.

Une sieste bien méritée plus tard (et oui la mer ça fatigue), nous repartons en fin d’après-midi vers un second spot, l’épave du Japanese Wreck, située à 20 minutes de scooter. La visibilité sera un peu moins bonne qu’en matinée mais nous verrons tout de même très bien l’épave et les nombreux poissons qui l’entourent. Cette journée snorkelling fut une très bonne mise en bouche avant les spots des îles Gilis qui promettent d’être encore plus beaux.

Le lendemain, étant revenu un peu plus tôt que prévu de notre journée avec chauffeur, nous avons eu le temps de nous promener au milieu des rizières proches de notre logement. Ce fût une balade simple mais très belle au plus proche de la population. Les couleurs de la fin d’après-midi furent incroyables nous donnant de beaux tableaux.

Amed c’est déjà fini, mais on a déjà envie d’y retourner ! Nous prenons maintenant le bateau pour les îles Gilis proche de Lombok.

Rédigé par Antoine

Publié dans #Indonésie

Repost 0
Commenter cet article