Ella

Publié le 30 Juillet 2016

Ella

Avant de mettre le cap sur Ella, nous faisons une halte à Nuwara Eliya. Nous prenons le train pour la première fois et autant vous dire que c’est un voyage à part entière. Le vieux train mené par sa locomotive sillonne la région montagneuse au milieu des plantations de thé. Son allure lente nous permet de profiter des paysages magnifiques, fenêtres ouvertes, cheveux au vent. Le nombre de places assises est faible par rapport au nombre de passagers mais au bout de 2 heures on trouve enfin une place. On ne voit pas le trajet passé face à un tel spectacle!

Arrivés à Nuwara Eliya on comprend que ce n’était pas une si bonne idée que ça, en quelques mots je vous dirai : pluie, brouillard, températures fraîches, grisaille. Vous l’aurez compris ce n’est pas notre coup de cœur… Peut-être que le mauvais temps nous a influencé, toujours est-il que la ville toute grise ne nous a pas franchement convaincus, le lac non plus et la « Tea Factory » était fermée quand on s’est décidé à braver les éléments pour aller la visiter. On s’est donc rabattu sur un dimanche matin au lit, un goûter avec des muffins au chocolat et une étape du tour de France en direct live sur internet (Allez Romain Bardet) !

C’est également en train que nous rejoignons la petite ville d’Ella (libre à vous pour les jeux de mots), point de chute de nombreux backpackers qui font flamber les prix et disparaître les petits restaus populaires que nous adorons. On dégote tout de même une charmante guesthouse où se poser deux nuits. Ici, 3 générations de femmes font tourner l’affaire avec le sourire et la bonne humeur. On ne regrette pas d’être dans une chambre cosy car la pluie nous suit, à peine sortis du train que des trombes d’eau s’abattent sur le village. Nos caractères de ronchons commencent à se faire entendre… L’attrait de Ella réside en deux randonnées offrant des points de vue sur la vallée et les plantations de thé, pour cela le soleil est le bienvenu. C’est une région en altitude alors il vaut mieux partir tôt le matin afin de bénéficier d’un ciel dégagé. A 6h30 Antoine est d’attaque, les premiers rayons du soleil apparaissent, à peine le temps d’avaler un petit déjeuner que nous sommes déjà en piste. Nous débutons par le Little Adam’s Peack, une balade entre les plantations de thé qui mène à une vue panoramique de la région, il fait face à Ella rock, cette pointe rocheuse que nous gravirons dans l’après-midi. Nous redescendons tranquillement et nous arrêtons visiter l’usine de production de thé, il est tôt alors nous sommes les premiers et bénéficions d’une visite privée avec le manager, c’est très intéressant et nous sommes maintenant incollables sur le thé vert ! Une dégustation plus tard et nous voilà repartis vers le « Nine Arch Bridge » un pont en pierre pour la voie ferrée au milieu des plantations, le décor est magnifique.

Après une bonne matinée nous rechargeons les batteries, devinez avec quoi… l’éternel rice & curry ! Il fait encore beau alors nous décidons de partir pour Ella rock. La balade débute par deux kilomètres sur les rails, c’est assez atypique mais ça nous plait. Ensuite commence l’ascension entre plantations de thé et forêt, le chemin n’est pas indiqué, heureusement un fermier nous réoriente à plusieurs reprises. Les derniers kilomètres sont bien raides et nous y laissons de bonnes suées. A l’arrivée la brume s’est levée, on ne voit pas à trois mètres c’est donc loupé pour la vue mais les paysages traversés étaient tellement beaux qu’on n’est même pas déçus. 

Demain nous partons pour Haputale, réputé pour son thé noir !

Rédigé par Lucie

Publié dans #Sri Lanka

Repost 0
Commenter cet article