La Côte Sud

Publié le 13 Août 2016

La Côte Sud

Pour rejoindre Galle, nous prenons le train depuis Colombo. Le trajet qui s’annonçait sur le papier agréable puisque longeant la côte ne le sera malheureusement pas, le train arrivant bondé et avec une heure de retard… Nous effectuons donc le trajet debout au milieu de nos sacs, entassés comme des sardines, sans rien voir du paysage ! Heureusement notre guesthouse à Galle est des plus cosy et nous oublions vite ces quelques heures.

A peine arrivés nous partons à la visite de l’ancienne ville coloniale hollandaise. Les remparts qui l’entourent sont très bien conservés et donnent un vrai caractère à la cité. Nous en faisons le tour, en admirant au passage le phare et la tour de l’horloge. Le centre de la ville est lui aussi très bien conservé et ressemble à un village européen avec ces nombreuses églises et ces ruelles. Il est plaisant de s’y balader avant d’admirer un magnifique coucher de soleil sur les remparts. Nous prolongeons ensuite le moment en s’accordant une soirée dans un très bon restaurant. Galle, une vraie belle étape !

Les trois jours suivant, nous changeons de registre et partons à la découverte des plages du Sud du Sri Lanka. Nous commençons par celle d’Unawatuna, située à seulement 8 km à l’Est de Galle. La plage en croissant est assez belle mais la station balnéaire est très touristique. Trop à notre goût, nous n’y restons donc qu’une après-midi avant de filer vers Mirissa qui est selon le Lonely et le Routard un endroit enchanteur. Le problème c’est que tout le monde semble avoir lu ces guides, du coup l’endroit enchanteur n’en ait vraiment plus un et ressemble plus à une allée de touristes sur des transats. Encore loupé…

Troisième jour, troisième essai avec la plage de Polhena. Là on change totalement de registre puisqu’il n’y a plus un touriste mais que des locaux (à croire qu’il y a des plages pour les touristes et des plages pour les srilankais, un peu bizarre tout de même). La plage est très belle et il y a moins de vagues car elle est protégée par une barrière de corail. Mais il faut avouer qu’on n’est pas trop à l’aise et l’impression de ne pas être à notre place se fait sentir. Nous ne restons donc pas longtemps et rentrons à notre logement.

On commençait un peu à désespérer. Heureusement c’est à Tangalle où nous logerons les trois prochains jours que nous avons trouvé notre bonheur !

Pour voir les 12 plus belles photos, c'est ici

La Côte Sud

Rédigé par Antoine

Publié dans #Sri Lanka

Repost 0
Commenter cet article