Le Mont Cook

Publié le 30 Mars 2016

Le Mont Cook

Cette deuxième nuit dans la voiture a été beaucoup plus fraîche que la précédente. Malgré nos sous vêtement techniques, polaires, manteaux, sacs de couchage, nous nous réveillons à l’aube complètement frigorifiés et encore plus fatigués que la veille, les courbatures en plus… Après un copieux petit déjeuner nous repartons, le brouillard est très épais, nous ne voyons pas à deux mètres mais une fois sortis de la ville, le bleu du ciel se révèle et laisse apercevoir le fameux Mont Cook. Le lever du soleil illumine la route et les pics enneigés, rendant les couleurs exceptionnelles. Nous sommes pratiquement seuls sur la route et nous profitons pleinement de la beauté du paysage qui nous fait oublier cette nuit inconfortable.

Une balade d’une trentaine de minutes nous fait traverser la plaine et on arrive au Kea Point (point des perroquets) d’où l’on a une vue panoramique sur trois monts perchés à plus de 3000m et la Hooker Valley. Pour un dimanche de Pâques c’est assez atypique de se retrouver là, on se disait qu’il aurait été plutôt fun de chercher des chocolats le long de cette balade quand une blondinette de 4 ans à peine surgit devant nous avec sa casquette pleine d’œufs en chocolat. De prime abord Antoine pense qu’elle nous demande de lui en donner d’autres et tente de lui expliquer que nous n’en avons pas. On comprend finalement (ça prend du temps de comprendre les enfants et encore plus quand ils parlent anglais :-) ) qu’elle souhaite nous en offrir un chacun. C’est donc ravis que nous dégustons notre chocolat face à ce décor sublime.

Nous reprenons la route pour le lac Tekapo, au passage nous nous arrêtons piqueniquer sur les rives du lac Pukaki et ses eaux d’un bleu laiteux (il s’agit des eaux du glacier). Nous filons ensuite à l’observatoire du Mont John qui nous offre une très belle vue sur le lac Tekapo, nous restons un moment à profiter des lieux. Nous sommes très impressionnés par la richesse et la diversité des paysages de la Nouvelle-Zélande. Ce jour-là marque également la moitié de notre voyage, déjà 5 mois et demi de passés à sillonner les routes du monde !

Rédigé par Lucie

Publié dans #Nouvelle-Zélande

Repost 0
Commenter cet article